Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, le Forum Crans Montana a ouvert, ce matin, les travaux de sa 2ème édition, dédiée à l’Afrique et à la Coopération Sud-Sud à Dakhla, avec la participation de plus d’un millier de participants dont 850 personnalités étrangères, issues de 131 pays et de 27 Organisations régionales et internationales.

La cérémonie d’ouverture de cette 2ème édition a été marquée par la lecture du Message adressé, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, aux participants dont des Chefs d’Etat et de Gouvernement, des Présidents de Parlement, des Ministres, ainsi que de nombreuses  personnalités des mondes économique, culturel, médiatique et associatif.

Une participation mondiale de 41 pays d’Afrique, 32 pays d’Europe, 35 pays d’Asie et d’Océanie, 23 pays du continent américain et 27 organismes et institutions internationales.

La thématique choisie pour cette seconde édition portant sur « l’Afrique et la Coopération Sud-Sud: une meilleure Gouvernance pour un Développement économique et social durable», cadre parfaitement avec l’engagement irréversible du Royaume du Maroc en faveur du continent africain, comme en témoigne les importants et nombreux projets de développements, lancés par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors de Ses nombreuses visites dans les pays de l’Afrique sub-saharienne.

Les participants ont, ainsi, l’occasion de débattre des défis auxquels est confrontée l’Afrique et des moyens à les surmonter et réaliser les espoirs des populations et ce, à travers la mobilisation des énergies positives et la création des synergies constructives afin de développer, et nourrir des partenariats fructueux et bénéfiques.

Outre les thèmes variés prévus au menu du programme de cette édition allant de la sécurité alimentaire à la sécurité énergétique, de la sécurité humaine à la sécurité environnementale, de l’impact de l’industrie maritime sur l’économie africaine au rôle de la coopération régionale en matière de santé publique, il est également prévu la tenue, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, d’une conférence extraordinaire consacrée aux Etats insulaires du Pacifique afin d’examiner, en perspective de la COP 22, le rôle de la communauté internationale dans la protection de ces pays et la préservation de leur développement.